Peut on choisir librement son type de toiture ?

Illustration toiture

Sachez avant tout que dans la majorité des cas, la nature du toit dépend beaucoup de ce que votre commune attend, ce qu’elle a décidé pour la ville.

Choisir son type de toiture n’est pas si simple évidemment. Il faut se poser des bonnes questions.

Dans la plupart des cas, vous avez des choix réduits. En effet, selon le climat et l’architecture de votre région dans laquelle vous résidez, mais également selon les règles d’urbanisme de votre commune.

La charpente, partie importante du toit, est un véritable élément qui permet de stabiliser les matériaux de couverture de toit. Elle détermine la pente, la surface à couvrir par conséquent. La charpente d’un toit pentu est plus conséquente qu’avec un toit plat. Il y a la charpente traditionnelle, dans les maisons anciennes et faites sur mesure, et la charpente industrielle, dans les maisons plus récentes et préfabriquées en usine.

Pour ce qui est de la couverture, vous avez  un large choix : végétaux, pierre, bois, lauze, chaume… Libre choix, mais surtout faites attention aux coutumes de votre région. Aujourd’hui c’est la tuile en terre cuite qui prime sur les toitures, suivies par l’ardoise et celles en fibre ciment, puis pas loin derrière la tuile en béton, le zinc.

On ne peut pas vraiment choisir son matériau, le choix est toujours soumis à un règlement d’urbanisme de votre ville résidentielle, et souvent le matériau est en rapport avec la région (ardoise en Bretagne majoritairement, tuile plate en Champagne…), mais vous pouvez toujours demander une dérogation. 

Les matériaux ont des poids variés et bien différents, pour tous les cas, la couverture doit absolument convenir à la charpente.

Les matériaux plus légers sont plus adaptés aux charpentes industrielles et les matériaux qui sont plus lourds correspondent aux charpentes traditionnelles. Le couvreur engagé vous doit des conseils.

Côté budget, sachez bien que la construction d’un toit, la rénovation ou la restauration, il faut que vous comptiez 1/5e du budget total de la construction.

Pour ce qui est de la pente, sachez que les tuiles plates ne vont pas sur les pentes inférieures à 35 degrés, en revanche le zinc convient à tous les types de pentes. Et l’ardoise ne doit pas être sur une pente inférieure à 10 degrés.

Le matériau le plus avantageux serait celui qui nécessite une petite main d’œuvre, et qui convient parfaitement aux règles d’urbanisme de votre commune, donc pas forcément une économie flagrante pour votre porte-monnaie.

Illustration
Quels sont les Tarifs pour vos Travaux de Toiture ?Les coûts peuvent varier selon votre projet !
Estimez