Guide de la toiture en bac acier : Prix, caractéristiques, modèles.

Illustration toiture

Longtemps réservée aux bâtiments agricoles et aux hangars industriels, la toiture en bac acier a de plus en plus les faveurs des architectes pour les habitations individuelles ou collectives. Ce type de couverture de toit séduit par son esthétique résolument contemporaine, mais aussi pour son rapport qualité-prix. Grâce aux progrès des techniques utilisées, le bac acier a réglé une bonne partie de ses inconvénients.

Illustration
Combien coûterait mes travaux de toiture?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez

Les caractéristiques de la tôle bac acier

Apparu sur le marché de la couverture il y a une trentaine d'années, le toit en bac acier a mis du temps pour s'affranchir de l'image négative due à sa forme originelle : la tôle ondulée. Cette dernière est encore utilisée massivement pour les garages, abris de jardin et bâtiments agricoles. 

Progressivement, les bacs aciers se sont imposés dans le domaine de la toiture légère, d'abord dans le secteur industriel et l'agriculture, puis de plus en plus dans le résidentiel.

Qu'est-ce qu'un bac acier ?

Il s'agit de panneaux de tôle d'acier assemblés les uns aux autres pour recouvrir le toit d'un bâtiment. Les plaques sont ondulées (c'est la forme la plus ancienne) ou nervurées en forme de U de manière carrée ou trapézoïdale. 

On trouve aussi un bac acier imitation tuiles ou ardoises et des plaques transparentes en polyester ou polycarbonate qui permettent d'apporter de la lumière aux toitures en bac.

D'une longueur de 6 à 9 m, ces panneaux peuvent mesurer jusqu'à 10 m de largeur. Ils s'adaptent donc facilement à toutes les formes de toit et peuvent même aujourd'hui être cintrés.

Les bacs acier sont principalement définis par 3 dimensions : la largeur du profil, la hauteur de la nervure et la largeur du pas de nervure (ou d'onde si la tôle est ondulée). 

Les différents types d'acier, de protection et de finition

L'acier est un alliage de fer contenant plus ou moins de carbone et de zinc. L'acier inoxydable, plus rare en toiture, contient en plus du chrome et sa teneur en carbone est minime (moins de 1,2 %). Plus l'acier est épais, plus sa résistance mécanique est bonne, plus son poids (et son prix !) augmentent également. On trouve des épaisseurs de 40/100 mm à 125/100 mm. 

Un toit bac acier ne peut être installé sur un bâtiment que si la pente est comprise entre 5 et 15 %, afin d'assurer l'écoulement nécessaire des eaux de pluie.

Pour les protéger contre différents types d'agressions, les feuilles d'acier reçoivent plusieurs couches de traitements. Afin de les garantir contre l'oxydation (la rouille), elles sont d'abord galvanisées : une minuscule couche de zinc est appliquée sur la surface. Cette galvanisation donne au métal son aspect moucheté, appelé fleurage, plus ou moins visible et régulier. 

D'autres couches de produits protègent contre les intempéries (brouillard salin, humidité), les agressions chimiques, le feu, les UV et l'ensoleillement, etc. 

Au final, un pré-laquage puis une couche de peinture peuvent masquer le fleurage et les diverses couches de traitements.

Les 6 modèles de bacs acier
ModèlePrix au m² hors pose (HT)Description, avantages et inconvénients
Acier simple peau10 à 15 € Plaques de faible épaisseur nécessitant une isolation complémentaire sous la toiture.
Différentes formes, couleurs et textures.
Adapté pour abri de jardin, garage, carport...
Acier joint debout12 à 17 €Feuilles galvanisées reliées entre elles par un joint, fixation invisible au support.
Rendu esthétique, très proche d'une toiture traditionnelle.
Acier double peau15 à 20 €Plateau de couverture composé d'une feuille d'acier extérieure, d'un isolant et d'un profilé intérieur (qui peut être la couverture existante dans le cas d'une rénovation).
Ne pas confondre avec le panneau sandwich.
Possibilité d'ajouter un feutre anti-condensation.
Bac acier imitation tuile10 à 25 €Profilé imitant l'apparence d'une toiture en tuile et demandant moins d'entretien que celle-ci.
Plus esthétique que le bac en acier classique.
Mêmes inconvénients que le simple peau (condensation, isolation...).
Bac acier sandwich25 à 60 €Deux feuilles d'acier emprisonnent une couche d'isolant plus ou moins épais (polyuréthane ou assimilé).
Isolation phonique et thermique parfaite.
Nécessité d'avoir une pente comprise entre 5 et 10 % maximum.
Acier anti condensation30 à 60 €Plaque d'acier simple peau sur laquelle est appliquée le feutre anti-condensation.
Nécessité d'ajouter un pare-vapeur sous la toiture.
Illustration
Comparez des couvreurs près de chez moiTrouvez en 3 clics un couvreur qualifié !
Comparez

Les avantages et inconvénients du bac en acier

Les toitures bac acier ont le gros avantage d'être bon marché : même pour un acier isolé qui peut monter à 100 €/m², on arrive en dessous du prix d'une toiture en ardoise (120 €/m²). Plus durable, l'acier résiste très bien à l'usure, aux champignons et aux mousses, ainsi qu'aux intempéries et au feu. Il est également très facile à entretenir.

Son faible poids (5 kg/m²) en fait une couverture de toit stable et légère, rapide à poser : la grande portée des plaques permet de couvrir une toiture avec quelques panneaux seulement. La couverture bac acier est donc souvent choisie pour un abri de jardin, un carport ou un garage. Enfin, les architectes apprécient son aspect épuré qu'ils associent volontiers avec un bardage bois sur des maisons à l'esthétique contemporaine.

Même s'il est rapide à mettre en oeuvre, le toit en bac acier demande néanmoins une certaine technicité. Les travaux de toiture doivent être confiés à un couvreur professionnel agréé, surtout s'il s'agit d'une maison d'habitation.

Le gros inconvénient du toit bac acier est qu'il n'est pas parfaitement isolant. Au niveau thermique d'abord, la résistance thermique est faible et l'imperméabilité à l'air de l'acier peut poser des problèmes de condensation sur l'acier simple peau. 

La solution : opter pour un acier anti condensation, un acier double peau ou un bac acier sandwich

L'isolation phonique est compliquée à obtenir aussi, car l'acier reste un métal sur lequel le moindre bruit trouve une caisse de résonance. 

Choisir un bac acier isolé peut corriger le problème des bruits extérieurs, mais pour éviter la réverbération des sons intérieurs, il faudra s'orienter vers un acier perforé acoustique.

Malgré les traitements dont il fait l'objet, un toit en acier est néanmoins plus sensible à la pollution et à l'oxydation : il faudra donc bien veiller à l'entretenir correctement. Enfin, les toitures en bac ne sont pas autorisées dans toutes les communes, il faut donc bien se renseigner sur les règles d'urbanisme en vigueur avant de choisir ce type de couverture.

Illustration
Besoin de réaliser des travaux de toiture ?Comparez les devis des meilleurs couvreurs de votre région.
Comparez

Bac acier : Des prix variables selon le type de couverture

Le prix moyen d'un toit en acier oscille de 35 €/m² à plus de 100 €/m² (pose et fourniture comprises). Ce prix varie en fonction de plusieurs facteurs :

  • Le secteur (le taux horaire en Île-de-France est 20 à 40 % plus élevé qu'ailleurs) ;
  • La nature des travaux de couverture à effectuer (pose seule, remplacement d'une toiture existante, réparation, nettoyage...) ;
  • Le modèle choisi, les finitions et l'épaisseur des panneaux ;
  • Le type de construction (le prix sera plus élevé s'il s'agit d'une maison individuelle ou d'un immeuble de logements avec de l'isolation que pour un bâtiment agricole ou industriel non isolé), le nombre d'étages, la complexité de la charpente à recouvrir...

Dans tous les cas, pour vos travaux de toiture, il est conseillé de faire établir plusieurs devis et de comparer les prestations. Le taux horaire d'un couvreur est de 9 à 25 € HT/m² pour une pose hors fourniture et de 30 à 60 €/m² la pose fourniture comprise.

Astuce : pourquoi pas un bardage bois sur un bac acier ?

Les toitures bac acier sont souvent associées à un bardage bois sur les murs, mais le bois peut être aussi utilisé comme revêtement de couverture. C'était déjà le cas avec les bardeaux ou les tavaillons (tuiles de bois assemblées comme des écailles de poisson), mais il s'agissait de petites sections.

Il est aussi possible aussi d'opter pour un véritable bardage en bois constitué de longues planches fixées à intervalles réguliers sur un plateau de couverture en acier. 

La toiture acier traditionnelle assure l'étanchéité de l'ensemble tout en servant de structure porteuse. Le rendu esthétique est très intéressant, puisque la maison peut ainsi donner l'impression d'être toute en bois, du sol au faîtage.

Vous entreprenez des travaux de rénovation de votre logement ? Pensez aussi à procéder au changement de vos fenêtres, une autre source de perte énergétique.

Illustration
Estimez le prix pour réaliser vos travaux de toiture !Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez