Le guide complet de l'isolation de toiture

Lecture 7 min.
Illustration toiture
Pour approfondir

L'air chauffé a tendance à monter, c'est donc par la toiture que s'échappe votre chauffage si elle n'est pas isolée. Pertes de chaleur, température intérieure non homogène... Votre confort thermique n'est pas idéal. Avec l'isolation de vos combles ou de votre toiture, vous pouvez réaliser de belles économies d'énergie. En plus, si vous faites intervenir un professionnel RGE pour réaliser vos travaux, vous bénéficiez d'aides financières de l'État comme une prime ou un crédit d'impôt. Mais quel type de travaux d'isolation choisir, à quel prix ? On vous explique !

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour vos travaux de toiture
Trouvez le bon couvreur pour votre projet.
Comparez

Les grands principes de l’isolation de toiture

Lorsque l’on parle de travaux d’isolation, la toiture est souvent le premier point abordé. En effet, c’est par le toit que l’on constate le plus de déperditions de chaleur, de 25 à 30 %. Grâce à leur résistance et conductivité thermique, les matériaux isolants vont avoir comme fonction d’empêcher ces pertes de chaleur :

  • La résistance thermique mesure le niveau de résistance de l’isolant au froid et à la chaleur. Elle s’exprime en m².K/W (Kelvin par W). Plus elle est élevée, meilleure sera l'isolation.
  • La conductivité thermique mesure la capacité de l’isolant à conduire la chaleur. Elle doit donc être la plus petite possible.

Avec une forte résistance et une faible conductivité, un isolant posé dans vos combles ou sur la toiture formera une barrière efficace contre les déperditions thermiques.

Comparez des couvreurs qualifiés près de chez vous

Pourquoi isoler ses combles ?

L’isolation de votre toiture vous évite de gaspiller du chauffage en hiver, mais pas que…  améliorer l’isolation thermique de vos combles ou votre toit vous permet également de :

  • Limiter les méfaits de l’humidité sur les murs de vos combles aménagés (taches noires, papier peint qui se décolle…)
  • Pendant les épisodes caniculaires de l’été, une bonne isolation de vos combles vous permet d’apprécier plus longtemps la fraîcheur dans votre logement.
  • Augmenter la valeur immobilière de votre bien. Les logements bien isolés sont plus recherchés.
  • Réduire les nuisances sonores. L’isolation avec des matériaux comme la laine de verre offre un meilleur confort acoustique. 

L’isolation des combles vous permet d’améliorer l’isolation thermique et la performance énergétique  globale de votre logement, soit 30 % d’économies d’énergie sur la facture chauffage.

Comment isoler sous une toiture ?

Les techniques s’adaptent à vos besoins et votre budget et il existe différentes solutions pour s'adapter à vos besoins en fonction des contraintes techniques.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de toiture

Isoler par l’intérieur ou l’extérieur ? 

Pour des combles aménagés ou aménageables, on préfère l’isolation intérieure ou extérieure plutôt qu’une isolation du plancher qui est uniquement réservée aux combles perdus puisqu’on ne s’y déplace pas. 

L’isolation intérieure 

On installer des plaques d’isolant, généralement des panneaux de laine de verre, sous toute la longueur de votre charpente. On pose une à deux couches d’isolant d’une épaisseur totale de 20 à 25 cm. Pour la finition, une plaque de plâtre peut venir recouvrir le matériau isolant. 

L’isolation extérieure 

Cette technique permet de conserver le charme de vos combles (charpente apparente) et de ne pas diminuer le volume. En revanche, ce type d’isolation peut coûter 3 fois plus cher. On la conseille dans des projets de rénovation de toiture complète, 3 techniques sont alors au choix :

  • Le sarking : on enlève la couverture de votre toit actuel pour y placer platelage, pare-vapeur, matériau isolant,  écran, contre-lattage et liteaux. On replace ensuite le revêtement du toit (tuiles, ardoises...).
  • Les caissons chevronnés : prêts à l’emploi, ils possèdent déjà toutes les couches nécessaires à l’isolation. Il ne reste plus qu’à les placer sous la couverture.
  • Le sandwich : les caissons chevronnés sont emboîtés entre eux pour éliminer tous les ponts thermiques. Ils font à la fois office de revêtement de toiture et d’isolant pour les combles.

Quel est le meilleur isolant ? 

Il n’y a pas de meilleur isolant à proprement parler puisque tout dépend des caractéristiques de votre maison. 

Pour l’isolation intérieure des combles, la laine de verre est toutefois la plus répandue (75% des logements en France). Elle affiche un très bon rapport qualité / prix et de bonnes performances thermiques et acoustiques. 

Pour l’extérieur, on préfère les isolants synthétiques (polystyrène expansé ou extrudé, polyuréthane). Ils ne sont pas très épais ce qui permet de ne pas surélever beaucoup le toit. Il existe aussi des isolants naturels (plume, ouate, laine végétale ou animale…), mais ils sont plus chers  et ne présentent pas une excellente isolation phonique.

Comparez des couvreurs qualifiés près de chez vous

Isoler des combles aménagés, aménageables ou perdus 

 Les exigences esthétiques et pratiques sont différentes si vos combles sont habitables ou non, cela vous aidera à choisir la bonne technique.

L’isolation des combles perdus 

Puisqu'ils sont inhabitables, on pulvérise simplement l’isolant sous forme de flocons directement sur le plancher des combles perdus. Simple et rapide, c’est la technique d’isolation par soufflage. L’isolant le plus utilisé est la laine de verre ou de roche en vrac.  Cela reste l'isolation la moins onéreuse et la moins performante.

On peut aussi choisir des rouleaux de laines minérales que l’on déroule et fixe entre les solives ou bien des panneaux de polystyrène ou de polyuréthane. Ce type d'isolation est plus qualitative, mais plus onéreuse que le soufflage.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de toiture

L’isolation des combles aménagés ou aménageables

On pose des panneaux isolants sous la charpente. Il faut ajouter également un pare-vapeur pour protéger l’isolant de l’humidité et laisser la charpente respirer. Cette technique permet de continuer à profiter de l'espace de vie situé dans les combles.

Isolation simple ou double ?

Si vous posez des rouleaux, devez-vous installer une ou deux couches pour obtenir une performance isolante optimale ?  Ce choix sera à faire en fonction de votre charpente.

Charpente traditionnelle 

La couche d’isolant est limitée à cause des chevrons, 6 à 8 cm d’épaisseur. Pour répondre à la réglementation thermique, il est donc indispensable d’ajouter une seconde couche, disposée entre les pannes.

Plafond avec solives apparentes 

On reproduit la même chose avec la pose de 2 couches pour éviter les ponts thermiques qui dégradent les performances.

Charpente industrielle 

La nécessité d’une seconde couche est déterminée selon la performance thermique souhaitée. Pensez à rajouter un pare-vapeur sur la seconde couche, placé vers l’intérieur.

Comparez des couvreurs qualifiés près de chez vous

Quel prix pour l'isolation de vos combles ?

Prix pour l'isolation des combles  au m2
Zone à isoler Type de pose de l'isolation Prix de l'isolation des combles au m²
Sol du grenier et des combles perdusSol20 à 50 € / m²
Toiture inclinéeIntérieur20 à 80 € / m²
Toiture inclinéeExtérieur80 à 200 € / m²
Toit platIntérieur20 à 80 € / m²
Toit platExtérieur80 à 120 € / m²

  

Que dit la réglementation pour la transition énergétique ?

La réglementation thermique RT 2012 vise à cadrer les projets d’isolation pour améliorer la performance énergétique du parc immobilier français. 

Si vous faites construire, la toiture de votre maison neuve devra présenter une résistance thermique de 8 m² K/W. D’ailleurs, vous devrez aussi réaliser une étude thermique, c’est obligatoire. 

En rénovation, le minimum de la résistance est de 4,5 m2 / K/W.

Pour bénéficier des aides de l’État (Coup de Pouce Isolation, crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro…), les seuils minimums en rénovation changent et passent à 7 m2.K/W pour les combles perdus, 4.5 m² K/W pour un toit plat, 6 m² K/W pour les rampants de toiture et combles aménagés. Ces travaux d’isolation doivent être impérativement réalisés par un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de toiture

4 conseils pour l'isolation de vos combles 

1- Pensez à l’isolation de vos combles avant d'installer un nouveau chauffage 

Si vous changez votre système de chauffage, c’est parce que vous souhaitez qu’il soit plus performant. Objectif, chauffer mieux et consommer moins. Il est donc indispensable de faire l’isolation de vos combles en même temps pour optimiser vos économies d’énergie.

Comparez des couvreurs qualifiés près de chez vous

2 - Ajoutez un système de ventilation dans vos combles 

Pour évacuer l’humidité, mais aussi éviter l’effet de surchauffe en cas de pics de chaleur, faites installer un système de VMC. Vous pourrez faire baisser la température de 1 à 4,5°C.

3 - Optez pour l'isolation extérieure pour ne pas perdre d'espace 

Dans les combles aménagés, la pose d’un isolant sous la charpente va diminuer le volume de la pièce. Pour votre confort, l’esthétique et la valeur de votre bien immobilier, privilégiez l’isolation extérieure.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de toiture

4 - Ne confondez pas épaisseur et isolation 

Ce n’est pas parce qu’une charpente est épaisse qu’elle est bien isolée. Une couverture mince et bien isolée sera toujours plus performante

Par exemple, 12 cm de laine de verre très isolante correspondent à 88 cm de bois ou 700 cm de béton, 5 Cm de laine minérale sont égaux à un mur en parpaing de 50 cm. Regardez la résistance et la conductivité thermique de l’isolant pour déterminer la bonne épaisseur.

Pour atteindre une résistance thermique de 8 m2.K/W avec de la laine minérale, choisissez une laine de verre (ou de roche) avec une conductivité thermique de 0,04 W/m.K. Déterminez l’épaisseur appropriée en multipliant ce chiffre par votre objectif : 8 X 0,04 = 0,32 mètre, soit 32 centimètres.

Pour approfondir

L'isolation d'un toit terrasse, un choix à réfléchir

Choisir une solution pour isoler son toit terrasse, parmi les nombreuses qui existent sur le marché, ne peut pas se faire à la légère. Les points forts et faibles de chacune des techniques par l'intérieur et par l'extérieur et revue des matériaux isolants. N'hésitez pas à demander les conseils d'un professionnel qui saura vous guider. 

Une isolation des combles renforcée par un pare-vapeur

Le pare vapeur de toiture est une surcouche indispensable pour isoler l'espace sous le toit de la condensation, préjudiciable pour les performances de l'isolant. Pour que cette membrane soit efficace, elle doit être posée de manière continue sur l'ensemble des combles. N'hésitez pas à vous faire assister par un professionnel pour cette étape délicate. 

Le sarking : une isolation par l'extérieur du toit efficace et pratique

Le sarking, technique d'isolation de toiture par l'extérieur, permet de conserver des volumes sous plafond intéressants, mais aussi une charpente apparente. Complexe à mettre en oeuvre et plus onéreuse qu'une isolation par l'intérieur, elle offre cependant des performances thermiques et acoustiques avantageuses.

L'isolation des combles perdus, un cas particulier

La meilleure solution pour l'isolation de combles perdus, difficiles d'accès, passe par la technique du soufflage d'un matériau en vrac. Quel que soit l'espace, le choix de l'isolant, en laine minérale ou en fibres végétales, est déterminant pour le budget et les économies d'énergie.

Choisir un matériau isolant pour sa toiture

Le meilleur isolant de toiture reste encore à trouver ! Dans l'immédiat, il vous faudra arbitrer entre résistance thermique, épaisseur d'isolant et rejets pour trouver celui qui conviendra le mieux à votre usage. Ne négligez pas non plus la pose, qui peut entraver les performances thermiques d'un bon matériau isolant. 

Comment profitez du programme "isolation à 1 euro" ?

En 2017, le ministère de la transition écologique et solidaire crée une prime "Coup de pouce Isolation" pour aider les foyers français à réduire leur facture chauffage grâce aux travaux d'économie d'énergie. Selon vos revenus, vous pouvez bénéficier d’une isolation à 1 euro pour vos combles. Explications.

Faites des économies d'énergie avec l'isolation de votre garage !

 Pour améliorer votre confort thermique et réduire votre facture chauffage, l’isolation du garage est indispensable. Quel budget pour l'isolation d'un plafond de garage ou d’une toiture s’il n’est pas en sous-sol ? Quels matériaux isolants choisir selon le type de configuration et comment les poser ? Tour d'horizon des solutions.

Poser un écran sous toiture, une garantie de renforcer l'isolation de son logement

Même si la pose d'un écran sous toiture n'est pas obligatoire dans toutes les habitations, cette opération vous évite de menus désagréments qui pourraient vous compliquer la vie au quotidien. N'hésitez pas à demander conseil auprès d'un professionnel pour y voir clair. 

L'isolation des combles avec la laine de verre, simple et économique !

Efficace, pas chère, facile à poser… La laine de verre présente bien des avantages pour l’isolation de vos combles. Mais savez-vous comment elle est fabriquée ? Son coût ? Et comment la poser ? Nous répondons à toutes vos questions.

Illustration
Comparez des couvreurs qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon couvreur pour votre projet.
Comparez