Choisir et poser une souche de cheminée

Lecture 3 min.
Illustration toiture

Pour poser ou changer une souche de cheminée, pas besoin de refaire sa toiture. En revanche, pour garantir une évacuation sécurisée des fumées et un bon chauffage, vous devez vérifier certains points. Critères, réglementations, installation et prix, nous faisons le tour de la question. 

Illustration
Comparez des devis gratuits
des couvreurs près de chez vous
Trouvez le bon couvreur pour votre projet.
Comparez

Quels critères retenir pour choisir sa sortie de toit ?

Tout d’abord, la dimension de votre souche doit correspondre au diamètre de votre conduit de cheminée. Objectif ? Assurer un bon tirage et une évacuation des fumées en toute sécurité. Ensuite, puisque votre sortie de toit sera visible depuis la rue, il faut tenir compte du critère esthétique. Concernant les différents modèles de souche de cheminée, vous avez du choix.

Comparez des couvreurs qualifiés près de chez vous

Les différents modèles de souches

Les sorties de cheminée s’adaptent pour être posées :

  • En pente, ce que l’on appelle « en rampant »
  • En pignon, c’est-à-dire au bout du toit dans le prolongement du mur
  • En faitage, la cheminée chevauche les 2 côtés du toit.

Les dimensions disponibles

Côté  dimensions, vous pouvez acheter une souche de cheminée dans différents formats et toujours équipée d’un élément garantissant l’étanchéité. Vous pouvez opter pour des dimensions personnalisées ou standards (ci-dessous) :

  • 400 X 400 mm
  • 400 X 450 mm
  • 400 X 1 100 mm (faîtage)
  • 600 X 1 200 mm (double conduit)

Les souches de cheminées s’adaptent à toutes les couvertures de toit : tuiles, ardoises, toiture en zinc, plastique, bac acier…

Demandez un devis gratuit pour des travaux de toiture

Quid de la souche maçonnée ?

Il est possible d’installer une sortie de cheminée maçonnée. Dans ce cas, il s’agit de construire une souche comme l’on monte un mur avec des briques et du mortier. Avant de faire la maçonnerie et pour les toits en tuiles, on réalise un solin au mortier. 

Pour les toitures en zinc, ardoises ou tôles, le solin est constitué d’une bavette métallique afin d’assurer l’étanchéité. Le haut de la cheminée est terminé par un encorbellement de quatre rangs et un mitron de terre cuite pour protéger la souche de la pluie et améliorer le tirage. 

À moins d’être un bricoleur expert, ce type de travaux doit être réalisé par un professionnel.

Existe-t-il une réglementation pour les souches de cheminée ?

Oui, vous devez vous conformer à la norme DTU 24.1 qui instaure les règles afin d’éviter tout risque d’accident :  température, pression, résistance aux condensats, corrosion…

Vous devez aussi respecter ces points :

  • La souche de cheminée doit dépasser les toits de tous les autres bâtiments dans un rayon de 8 m
  • Toit-terrasse ou toit en pente inférieur à 15°, la hauteur de la sortie doit être de 1,20 m
  • Il est conseillé d’installer la souche parallèlement aux vents dominants
  • L’installation de la sortie de cheminée doit être prévue pour faciliter le ramonage et l’entretien
  • Certaines mairies exigent  l'installation d'un système anti-refoulement des fumées, pensez à le vérifier

Côté esthétisme, la mairie peut également vous imposer un design particulier en fonction des règles d’urbanisme.

Comparez des couvreurs qualifiés près de chez vous

Comment réaliser l’installation d’une sortie de toit préfabriquée ?

Il est vivement recommandé de contacter un professionnel pour procéder à l’installation d’une souche de toiture. En France, les chutes de toit sont des accidents domestiques fréquents. Sachez également que pour éviter tout risque grave dû à une mauvaise évacuation de fumée, la souche doit être parfaitement installée. Faites appel à un artisan !

La pose se déroule en 5 étapes :

  1. Installation de l’embase d’étanchéité. Cet élément protège le conduit de la pluie et résiste aux kilos de votre souche de cheminée.
  2. Pose de la souche, elle s’emboîte tout simplement
  3. Fixation de la sortie de cheminée à la couverture du toit. Elle doit résister aux vents de 160km/h
  4. Raccordement au conduit de cheminée
  5. Finition  (petites briques, enduit, crépis, peinture...) pour que la souche s’harmonise avec le reste de la maison

Pensez à l’entretien régulier de votre conduit et faites intervenir des professionnels pour son ramonage avant l’hiver. Pourquoi ? Pour éviter tout risque d’incendie ou d’intoxication.

Quels sont les prix des souches de cheminée ?

Les prix varient en fonction de la technique utilisée, du type de sortie en toiture, de la dimension des boisseaux, de la longueur du conduit, des matériaux et éléments utilisés… N’hésitez pas à comparer les devis. 

À titre indicatif, voici quelques budgets :

  • Installation d’une souche de toit préfabriquée : de 700 à 1 300 euros
  • Installation d’une sortie de cheminée en briques (maçonnée) : 2000 à 2300 euros
Illustration
Comparez des couvreurs qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon couvreur pour votre projet.
Comparez