Poser de la calandrite pour assurer une toiture étanche

Lecture 3 min.
Illustration toiture

Principalement utilisée pour les toits plats, la calandrite est une solution très efficace et esthétique pour rendre votre toiture étanche. Elle vous permettra d'assurer la pérennité de votre habitation ou de vos locaux tout en transformant, pourquoi pas, votre toit en terrasse. 

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour vos travaux de toiture
Trouvez le bon couvreur pour votre projet.
Comparez

Découvrez les caractéristiques de la calandrite

Les toits plats, aussi appelés toitures terrasses, doivent disposer d'une étanchéité rapportée assurant une parfaite résistance aux intempéries ainsi qu'une bonne évacuation des eaux de pluie. Afin d'éviter tous types de problèmes, l'étanchéité de toiture n'est en aucun cas à prendre à la légère. 

C'est ici que la calandrite intervient. Sous forme de rouleau bitumé doté d'une face métallique en aluminium, elle est semblable à un revêtement qui vient s'installer sur la surface de votre toit. 

Sa fonction première est d'assurer l'isolation de vos toitures et elle viendra lutter contre toute infiltration d'eau de pluie et la création de moisissures liées à l'humidité ambiante.

Comparez des couvreurs qualifiés près de chez vous

Comment l'installer ? Et pour quel usage ?

La calandrite est à installer sur les toits à faible pente ou les toits plats et ce quel que soit les matériaux utilisés pour votre toiture (béton ou bac acier pour ne citer qu'eux). Elle peut aussi très bien servir pour réaliser l'étanchéité de votre terrasse ou balcon.

Plusieurs étapes sont nécessaires à sa mise en oeuvre, chacun des travaux étant plutôt simple à réaliser en suivant les conseils de la notice du fabricant, mais requérant tout de même l'intervention d'un spécialiste :

  1. Nettoyer votre toiture : soit en enlevant l'étanchéité déjà existante et en s'assurant qu'il ne reste aucune trace de colle ou de bitume, soit en s'assurant qu'il n'y a plus aucun élément gênant sur la surface de votre toit (comme des feuilles, des débris, de la poussière, etc.).

    Vérifiez bien que votre support n'est pas dégradé et que la surface est bien plane. Une calandrite installée sur un toit en mauvais état peut gêner l'évacuation de l'eau de pluie et n'assurera pas une étanchéité de toiture optimale. 

  2. Appliquer un primaire d'accrochage liquide sur le revêtement. 
  3. Coller la calandrite à chaud, face aluminium vers le bas, à l'aide d'un chalumeau. Pour en assurer l'étanchéité et l'isolation, et ainsi éviter les infiltrations. Tous les recouvrements seront ensuite traités avec du bitume.

    Attention, si vous décidez d'entreprendre ces travaux vous-même, ce qui n'est pas conseillé, certains matériaux ou produits tels que le chalumeau présentent des risques à l'utilisation. Veillez à prendre toutes précautions nécessaires afin d'éviter tous problèmes. N'hésitez pas à demander des conseils à des professionnels pour vous assurer de la bonne mise en oeuvre de votre installation. 

  4. Tester l'installation.  Dernière étape, on viendra déverser d'importants volumes d'eau afin de bien contrôler l'étanchéité de l'installation. Si des traces d'humidité ou des infiltrations d'eau apparaissent, il faudra alors revoir le tout étape par étape. 

Quel budget prévoir pour l'achat et l'installation ?

Produit / ServicePrix moyen
Calandrite à fixation mécanique (clouage)3,50 à 4€ le m² (comptez donc entre 35 et 40€ pour un rouleau de 10 m)
Calandrite à fixation à froid ou à chaud9 à 10€ le m² (comptez donc entre 90 et 100€ pour un rouleau de 10 m)
Primaire d'adhérence (pour fixation à froid ou à chaud)20€ le pot de 5L en moyenne
Colle (pour fixation à froid ou à chaud)Entre 25 et 30€ le pot de 5L
Installation de la calandriteComptez entre 40 et 60€ de l'heure en fonction de l'artisan contacté
Illustration
Comparez des couvreurs qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon couvreur pour votre projet.
Comparez