L'épi de faîtage pour décorer sa toiture

Lecture 2 min.
Illustration toiture

L'épi de faîtage a pour mission d'assurer l'étanchéité de votre toiture. S'il n'est plus indispensable aujourd'hui , quand on connaît les progrès de l'isolation, il reste un élément décoratif qui souligne le style de votre maison.  Dans quels matériaux le choisir, comment l'installer, quelles sont ses fourchettes de prix ? Suivez le guide au sommet de votre toit.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour vos travaux de toiture
Trouvez le bon couvreur pour votre projet.
Comparez

Épi de faîtage, la fiche technique

Visible de loin, l'épi de faîtage  surplombe les campagnes, parfois en tant que girouette. Chaque forme, conique, florale, à figure humaine ou animale traduit une époque, parfois un métier. Appelé aussi épi de toiture ou poinçon il est situé au sommet d'un toit, soit entre deux pans soit à l'une de se extrémités. S'il apparaît dans l'architecture dès le XI e siècle, sa structure n'a pas varié. 

Les épis sont invariablement  composés d'un socle, dans lequel s'insère une tige en métal. Chaque élément ou  "manchon" s'enfile autour de cet axe. Leur pointe est le plus souvent effilée, figure de proue à la tête des toitures.

Comparez des couvreurs qualifiés près de chez vous

A quoi sert-il ?

La fonction historique d'un épi de faîtage est de contribuer à l'étanchéité de la charpente  d'un toit . Situé à la jonction entre deux pans, tout au sommet, il permettait de compenser la rupture d'étanchéité à ce niveau de la couverture, à la tête des toitures.

Il avait aussi une deuxième fonction  moins technique, selon sa forme et son sujet : celle de conjurer le mauvais sort.
Aujourd'hui, ces rôles sont devenus obsolètes , mais il a encore un bel avenir devant lui en tant qu'ornement et élément décoratif distinctif. 

De quel bois est-il fait ?

Le poinçon fait feu de de tous les matériaux, en bois et en terre cuite, tout d'abord. Aujourd'hui le métal est privilégié pour une question de résistance à la force du vent qui frappe les toits. Il est souvent réalisé en :

  • Cuivre 
  • Zinc
  • Plomb 
  • Fer

Une mention spéciale pour la terre cuite. Vernissées ou non, ces pièces qui décorent les toits sont l’œuvre d'un artisan ou ornemaniste, créée le plus souvent sur mesure. On peut bien sûr trouver des modèles en série, en fer ou en plomb, à moindre coût

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de toiture

Comment poser un épi de faîtage ?

Sa base doit être cimentée au niveau de la couverture pour assurer un maximum de stabilité. L'épaisseur de l'axe qui le traverse se calcule en fonctions du poids et du nombre de pièces qui composent les épis.

Chaque pièce est ensuite scellée à l'autre avec un joint en silicone,  pour pouvoir osciller avec le vent sans se briser. En architecture ancienne, on remplissait chaque constituant creux, de bourre de chiffons huilés, pour la même raison.

La pose de cet ornement demande beaucoup de soin et nécessite l'intervention d'un spécialiste. Il se monte pour ainsi dire en kit.

Les tarifs d'un ornement

Le budget moyen se situe entre 50 et 500 €. Bien sûr tout dépend du matériau, de la complexité du motif, et de la région. Choisir le sur-mesure ou préférer chiner a aussi un impact sur le prix.

  • Épi en fer : de 25 à 50€
  • Épi en zinc : de 75 à 140€ 
  • Épi en cuivre : de 150 à 250€
  • Épi en terre cuite : de 70 à 500 €
  • Girouette 40 cm en cuivre : 400€ environ
Illustration
Comparez des couvreurs qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon couvreur pour votre projet.
Comparez