Les techniques d'isolation d'un toit terrasse

Lecture 3 min.
Illustration toiture

Isoler sa toiture plate est une opération qui permet de garantir une bonne étanchéité de l'habitation. Découvrez dans cet article comment l'isolation de votre toit-terrasse vous aide à réduire vos factures énergétiques.  

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour vos travaux de toiture
Trouvez le bon couvreur pour votre projet.
Comparez

Isoler mon toit terrasse par l'intérieur ou extérieur ? 

Mettre en place l'isolation d'une toiture-terrasse lui donne une meilleure résistance thermique. Il existe deux façons de réaliser des travaux d'isolation d'un toit sans pente : par l'intérieur ou l'extérieur. 

Par l'extérieur, une première possibilité est d'isoler sous l'étanchéité. Dans ce cas, l'artisan pose un pare-vapeur sur la dalle. Puis l'isolant recouvre le pare-vapeur, qui est ensuite protégé par l'étanchéité. La deuxième possibilité, appelée isolation inversée, est une simple technique de recouvrement de l'ancienne étanchéité par une nouvelle couche étanche. L'artisan peut aussi vous proposer de tendre un voile protecteur sur l'étanchéité et de poser des dalles sur plot pour le lester. 

Pour isoler une toiture plate par l'intérieur, l'artisan crée un faux plafond ventilé et met en place l'isolant qui se fixe dessus. Le faux plafond est fixé à l'aide de suspentes. Mais cette solution d'isolation de toiture n'est pas recommandée par les professionnels. Elle a comme principal défaut de renvoyer toute la chaleur extérieure sur la dalle. Celle-ci risque de s'abîmer sous ces hautes températures. 

Comparez des couvreurs qualifiés près de chez vous

Quelles sont les techniques d'isolation d'un toit plat ? 

Les deux techniques les plus efficaces pour isoler les toits plats sont les opérations par l'extérieur.  

L'isolation par l'extérieur qui utilise le pare-vapeur est appelée système de toiture chaude, parce que la pose du pare-vapeur sur le support ne laisse aucune lame d'air entre les différentes couches. 

La toiture compacte est une solution pour l'isolation des toitures dont l'isolant en plaques de verre cellulaire est directement collé sur l'ancienne étanchéité avec du bitume chaud. Les différentes parties adhèrent totalement les unes aux autres. 

Quels sont les différents isolants et comment les choisir ? 

Il existe de très nombreux isolants qui servent aux travaux d'isolation de toiture. 

Parmi eux, le Polyisocyanurate (PIR). Il est utilisé couramment parce qu'en cas d'incendie, il s'éteint tout seul. De plus, il est très léger. La laine de roche, ou laine de verre est un isolant courant parce que son prix est très intéressant. Le polystyrène extrudé (PSX) est très résistant aux intempéries, ce qui fait qu'il est très souvent employé pour les isolations inversées. 

Pour choisir entre les différentes solutions possibles, vous devrez vous poser les bonnes questions. Est-ce que votre étanchéité actuelle est encore en bon état ou bien il faudra la refaire ? Est-ce que votre toiture est souvent sale et pleine de feuilles mortes ? Le toit sera-t-il accessible ou pas ? Ces questions doivent vous aider à considérer les solutions à apporter à la toiture existante. Vous devrez également savoir quelle efficacité devra avoir votre future étanchéité et à quelles règles elle doit obéir.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de toiture

Prix m² et aides

L'isolation thermique d'une toiture froide ou chaude dépend de travaux qui doivent être accomplis par un professionnel. Son prix dépendra de la technique employée, des matériaux utilisés et aussi de la facilité avec laquelle il pourra travailler. En moyenne, le tarif se situe entre 60 à 120 euros le m² d'isolation. Vous pouvez en plus bénéficier d'un crédit d'impôt en passant par un artisan qualifié, et d'une prime énergie. 

Illustration
Comparez des couvreurs qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon couvreur pour votre projet.
Comparez