La toiture arrondie est de plus en plus répandue, mais pas partout. Pour les écolos, cette toiture est intéressante. Elle est aussi plus esthétique, plus originale (style libre et architecture différente), tendance avec la courbe, et sa certaine forme d’adaptabilité (possibilités de formes différentes), il donne plus d’espace (les combles sont plus ouvertes) et isole mieux (moins de perdition au niveau de la chaleur et la surface du toit est plus petite donc moins de perdition).

Forme de la toiture arrondie

Composé d’ouvertures, d’aération, d’évacuation et de matériaux différents. Une charpente soutient toutes les parties de la toiture arrondie. Quelques maisons de ville ont cette forme de toiture mais ce n’est pas encore très répandu.

Il existe plusieurs formes :

  • Un dôme : classique, voûte sphérique, peut être à pans
  • Une tourelle : cône et pointue au bout, souvent au sommet d’une tour
  • Une courbure : deux pans,  au centre du toit ou de côté
  • Une toiture à avancée courbe : arrondie, pentue mais forme une terrasse.
  • Une double courbe : un pan, forme de S, donc deux courbes.
  • Arrondie à un pan : monopente

Matériaux pour ce type de toiture

La charpente peut être construite  en métal, en bois massif (classique), en bois lamellé collé (souvent utilisés de nos jours car ce bois est facile à manipuler), en voile de béton (assemblage des parties pour former une voûte).

La charpente est la base de la toiture, la forme en voûte de cette toiture demande des matériaux maniables et adaptés à ce type de toit. On préconisera le bois massif pour une charpente, c’est l’option la plus utilisée.  Les poutres arrondies se font avec du bois lamellé collé, et le voile de béton permet de faire une voûté comme vous le souhaitez et de faire des économies. Parfois, l’acier est choisi en raison de sa solidité.

De plus, la couverture du toit peut être en zinc, tôle, bois… pour mieux être adapté à la forme arrondi de la toiture. Les plus utilisés pour la couverture : zinc et tôle.

Ouvertures de toit

Il existe uniquement deux sortes d’ouverture pour une toiture arrondie, elle est limitée car le toit n’est pas très facile à manier, on ne peut pas faire ce qu’on veut avec. Du coup, les ouvertures sont restreintes : soit une verrière, soit une fenêtre de toit, du type châssis. La forme peut prendre celle du toit si vous avez envie, un professionnel peut faire ça.

Ventilation

Afin de bien aérer les combles, la toiture doit être aérée pour assurer la protection de la maison, la durabilité de la toiture et assurer aussi le confort. Elle permet d’empêcher la rentrée de vapeur d’eau, de l’humidité, des champignons et de la probable moisissure.  La toiture arrondie a aussi un trou, un vide entre l’écran et la couverture, vous pouvez alors poser une chatière de ventilation (posée en quinconce, en zinc et ardoise), des chapeaux de ventilation ou bien des entrées d’air un peu partout sur le bas de la toiture mais aussi des sorties d’air vers le haut de la toiture. Il y a aussi des closoirs de faîtage et d’arêtier

Évacuation d’eau

L’eau ruisselle le long du mur, comme pour un toit en pente, mais là, sur celle en arrondie et elle est directement récupérée dans la gouttière qui entoure la tour et ensuite se dirige au bas de la maison par des conduits. C’est le même système que pour une toiture en pente. Par ce fonctionnement, l’eau ne stagne pas sur la toiture et elle n’éclabousse pas les murs.

Pour conclure, le toit arrondi est un peu plus en vogue et donne un effet plus chevaleresque avec une tour, mais donne un côté bien plus original et esthétique selon la maison.